Dire les conflits de normes

Discours et enjeux critiques.

La notion de norme est centrale dans les approches sociales du langage. Le numéro propose de l’aborder à travers les conflits liés à l’acte de nommer envisagé dans des contextes présentant des enjeux scientifiques, éthiques ou socio-politiques.

Apprendre les langues

Ce numéro présente des questionnements touchant deux disciplines: l’enseignement des langues étrangères, et la sociolinguistique. Il pourra donc intéresser à la fois les enseignants de langues et les chercheurs en sciences du langage.

Varia

De façon exceptionnelle, la revue ne publie pas un dossier thématique mais un numéro Varia.

Pratiques des langues en France

Les enquêtes statistiques

La connaissance que nous avons aujourd’hui des langues en France et de leurs pratiques, que ce soit dans les situations familiales, scolaires ou professionnelles, est le résultat de deux types d’enquêtes.

Parlers ordinaires, parlers jeunes

Terrains, données, théorisations.

Des articles de sociolinguistique, à partir de différents terrains, illustrant des parlers ordinaires de locuteurs ordinaires

Genre, langage et sexualité

Données empiriques.
Ce dossier présente des recherches qui articulent les relations entre genre, sexualité et langage dans une grande diversité de contextes.

Sociophonétique du français

Genèse, questions et méthodes

Si la dualité du terme sociophonétique réfère autant à un clivage qu’à une rencontre entre deux traditions et deux cultures disciplinaires, celles de la phonétique et de la sociolinguistique, ce domaine en émergence apparaît potentiellement intégrateur dans l’étude des facteurs linguistiques, cognitifs et psychosociaux.

John J. Gumperz

De la dialectologie à l’anthropologie linguistique

John J. Gumperz est l’un des grands intellectuels américains du XXeme siècle : il a fondé la sociolinguistique interactionnelle qui représente certainement aujourd’hui l’une des branches les plus fécondes de la sociolinguistique internationale.

Éthos discursif

La notion d’éthos désigne l’ensemble des qualités liées à la personne de l’orateur et s’oppose au pathos qui désigne l’ensemble des émotions que l’orateur cherche à provoquer chez le destinataire.

Familles plurilingues dans le monde.

Mixités conjugales et transmission des langues

Mixités familiales et plurilinguismes, ce titre crée un lien entre deux champs d’études rarement mis en relation, à savoir le plurilinguisme, « laissé » aux sciences du langage et la mixité familiale, généralement traitée par les sciences sociales.