Nota bene : On examine ici un usage de l’expression « avoir vocation à » qui consiste à faire passer des décisions politiques (qui auraient pu être différentes), pour un simple développement normal du cours des choses (qui ne peut pas être différent).ulaire).