Langage et professions

Résumé

Langage et professions

Coordination : Marc Glady (Paris-Dauphine, IRISSO) et Laurent Willemez (Printemps,UVSQ/CNRS)
Jean-François Orianne, Université de Louvain, sociologue des professions et de l’emploi, spécialiste du travail des conseillers-emploi
Thierry Guilbert, Université d’Amiens, linguiste et spécialiste des représentations économiques dans le discours de presse
Aurélie Fillod-Chabaud (IREDU) et Hélène Steinmetz (UMR Idées-Le Havre) du collectif Onze

Certains mondes professionnels (la presse, l’enseignement, le conseil, le travail social, etc.) présentent cette particularité que l’activité y est largement langagière et qu’elle vise à agir par le discours sur le destinataire du service de manière à produire sur lui une transformation de ses représentations. Si pour certains de ces mondes ces discours ont des objectifs de maintien de la croyance dans l’ordre social et dans la nécessité de sa conservation, il en est d’autres qui se veulent émancipatoires et ont en particulier pour objectif de dénaturaliser l’ordre social en vigueur, vu comme des formes de domination contre lesquels l’activité professionnelle, en l’occurrence langagière, permet de lutter.

À travers l’analyse de cas de groupes professionnels dont une fraction des membres se considère comme porteur de cette mission de dénaturalisation par le discours, nous reviendrons sur les formes du discours de dénaturalisation, en particulier autour de quatre points :

– les structures et les contextes (contraintes et opportunités) qui ont fait qu’ils ont adopté cette conception de leur métier ;
– le travail langagier concret autour du vocabulaire et des pratiques discursives qui accompagnent cette dénaturalisation, qui passe par l’analyse et le dévoilement ;
– la mesure de l’effet sur les destinataires du service, en particulier concernant l’image qu’en ont les professionnels ;
– les normes qui, en retour, accompagnent ce travail et sont susceptibles de produire de nouvelles formes de domination ou d’acceptation d’un ordre social.

Date de réalisation : 30 Juin 2015
Durée du programme : 121 min
Classification : Sociologie et anthropologie