Discours Austéritaires. Histoire, diffusion et enjeux démocratiques
n° 166 / Premier trimestre 2019
Édité par Thierry Guilbert, Frédéric Lebaron, Ricardo
Peñafiel

Format 15 x 23 cm
Édition Première édition
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Paris
Support Livre broché
Nb de pages 228 p.
ISBN-10 2-7351-2473-8

ISBN-13 978-2-7351-2473-2
GTIN13 (EAN13) 9782735120901

Après la crise de 2007-2008, les politiques d’austérité s’accentuent et sont poursuivies malgré leurs conséquences négatives sur les populations, en Europe – dont la Grèce est l’exemple le plus dramatique – et dans le reste du monde, et les nombreux mouvements sociaux qui les contestent depuis 2010.

Ce dossier considère les discours austéritaires non pas comme une forme d’« accompagnement » des politiques d’austérité mais comme l’une de ses composantes principales, soit une forme de discours économique normatif qui contribue à l’hégémonie contemporaine du néolibéralisme.

Il vise à étudier ces discours depuis les institutions qui les produisent, les reconfigurent et/ou les diffusent : l’Union Européenne (UE), la Banque Centrale Européenne (BCE), le Fonds Monétaire International (FMI), des dirigeants politiques (Espagne et Italie) ou encore des médias (La Presse au Québec ; Le Monde et Les Échos en France ; The Financial Times aux États-Unis). Il propose cinq contributions réunissant des chercheuses et chercheurs de Belgique, du Canada et de France qui associent sciences politiques, sciences sociales, sciences économiques et sciences du langage. À partir d’approches méthodologiques qualitatives et lexicométriques et de corpus qui embrassent souvent plusieurs années, voire plusieurs décennies, il jette un regard international et interdisciplinaire sur des discours peu étudiés mais dont les éléments de langage – souvent moraux – sont pourtant omniprésents dans notre vie quotidienne.