La réparation d’image dans le discours de campagne. Perspectives discursives et argumentatives.
n° 164 / Deuxième trimestre 2018
Édité par Ruth Amossy

Format 15 x 23 cm
Édition Première édition
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Paris
Support Livre broché
Nb de pages 148 p.
ISBN-10 2-7351-2090-2
ISBN-13 978-2-7351-2090-1
GTIN13 (EAN13) 9782735120901

 

Comment est-il possible de réparer une représentation négative de sa personne dès lors qu’elle a été mise en circulation ? De quels moyens discursifs et argumentatifs le locuteur dispose-t-il dans une situation de discours et un contexte socio-historique donnés, pour redorer son blason et offrir à l’auditoire un ethos crédible ? La question se pose tout particulièrement au cours des campagnes électorales, où les candidats se trouvent sous les feux de la rampe et sont pris à parti par leurs concurrents.

Ce dossier propose d’éclairer le fonctionnement discursif et argumentatif de la réparation d’image en croisant les méthodes issues des sciences du langage avec celle des sciences de la communication, de la sociologie ou de la science politique. Il fait place à différentes approches du discours, de la théorie communicationnelle de restauration d’image (Benoit) à l’analyse du discours quantitative (Mayaffre), tout en insistant sur l’intérêt d’une analyse socio-discursive ancrée dans les sciences du langage et nourrie d’argumentation rhétorique.

Divers pays et cultures permettront de dégager des constantes aussi bien que des différences de culture politique (ou de culture tout court) dans la gestion de la réparation d’image, tout en se limitant à des exemples de pays démocratiques (en l’occurrence, la France, les États-Unis, l’Italie, Israël).